Chercher un job en étant en poste : nos conseils

Chercher un job en étant en poste : nos conseils

Vous êtes actuellement en poste et aspirez à d’autres défis ? Il vous faudra entreprendre de nouvelles recherches pour décrocher le job de vos rêves !

Problème, la recherche d’emploi est une activité qui demande du temps et mener à bien cette mission tout en étant en poste peut s’avérer compliqué. Nos conseils pour y parvenir !

 

Prévenir son employeur … ou opter pour la discrétion ?

Prévenir votre patron actuel de votre recherche d’emploi est une démarche qui vous permettra d’aborder vos recherches avec sérénité. D’une part parce que vous n’aurez pas à user de ruses diverses pour éviter d’éveiller ses soupçons, d’autre part, parce que vous pourrez prendre le temps d'échanger et de vous mettre d’accord sur les formalités de votre départ.

Toutefois, assurez-lui que vous ne compter pas pour autant lever le pied sur vos missions actuelles et que vous resterez investi(e) jusqu’au bout !

Dans certains cas, il arrive que les candidat amorcent leur recherche d'emploi sans pour autant prévenir leur employeur.

Dans les deux cas, nous vous conseillons de :

 

- Ne pas utiliser pas votre adresse électronique professionnelle lorsque vous désirez échanger avec les recruteurs. Préférez créer une adresse e-mail dédiée à votre recherche d’emploi.

- Veillez à délivrer vos coordonnés personnelles et non professionnelles lorsque vous faites parvenir votre candidature.

- Stocker les documents concernant votre recherche d’emploi dans un dossier intitulé « Personnel », que votre employeur n’a légalement pas le droit d’ouvrir sans votre accord préalable.

- Ne consultez pas les offres d’emploi sur votre temps de travail, mais plutôt sur votre temps personnel le matin avant d’aller au travail ou le soir en rentrant chez vous.

- Poser un jour de congés pour passer tous vos entretiens sur une même journée.

 

Comptez sur votre situation actuelle

Effectuer sa recherche d’emploi en étant encore en poste peut s’avérer être un véritable atout. En effet, la sphère professionnelle peut être d’une grande valeur ajoutée en termes de réseautage : afterworks, cooptation, invitations à des forums, bouche-à-oreille… chaque discussion avec une personne issue du même secteur que vous peut-être d’une grande aide si vous souhaitez obtenir des informations concernant d’éventuelles campagnes de recrutement dans votre domaine, mais aussi pour décrocher des contacts potentiels.

Votre situation professionnelle peut également susciter l’attention des recruteurs. En effet, les talents paraissent plus séduisants lorsqu’ils sont encore en poste. Ils sont davantage attractifs qu’une personne qui postule en étant inactive.

 

Ne critiquez pas votre employeur actuel

Vous avez des différents avec vos collègues ou managers actuels ? Vous n’adhérez pas au fonctionnement de votre entreprise ? Évitez de dénigrer votre employeur actuel devant un recruteur. Il risquerait de penser que vous n’êtes pas un salarié loyal et digne de confiance. Vous passerez malheureusement pour une personne négative.

En critiquant votre employeur, vous vous dévalorisez également. Si vous rapportez que les méthodes travail ou le fonctionnement de l’entreprise ne sont pas performants, votre interlocuteur vous assimilera forcément à cette structure « défaillante », n’étant pas force de proposition pour améliorer les dysfonctionnements. Il préférera se tourner vers un(e) autre candidat(e).

 

Soignez votre e-réputation

Aujourd’hui, les réseaux sociaux peuvent être sollicités pour trouver le bon candidat. Etant encore en poste, vous devez être particulièrement attentif(ve) et surveiller de près votre e-réputation ! 

 

Démission : attention au timing

Vous devez rester vigilant(e) tout au long du processus d’embauche. Il arrive que les recruteurs promettent verbalement l’embauche aux candidats, puis qu’ils se rétractent quelques jours après, pour divers motifs. Dès lors, nous vous conseillons de poser votre démission, par écrit, uniquement à partir du moment ou vous aurez signé une promesse d’embauche, délivrée par le recruteur. Anticipez également la question du préavis et étudiez les conditions prévues dans votre contrat de travail.

 

 

Notez cet article:

Sur le même sujet:

 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
mercredi 3 juin 2020
Si vous souhaitez vous inscrire, veuillez saisir un nom d'utilisateur, mot de passe et nom.

Les + consultés

Tendance durable : des évènements pour recruter !Pour de nombreuses entreprises, l’évènementiel est un nouveau canal de recrutement qui offrent une multitude d’avantages. ...
  Depuis quelques années, le burn-out et le bore-out marquent le paysage du monde du travail et illustrent un certain mal-être professionnel. Le dernier né de la famille des maux liés au travail ...
KPMG s’est associé à la FPF (association professionnelle Financement Participatif France) pour réaliser l’édition 2017 du baromètre de la finance participative en France. ...
 Demander une augmentation nécessite un peu de préparation, voici quelques conseils pour se lancer !
Une enquête récemment menée par la DFCG et Décision Performance auprès d’entreprises de tous les secteurs et réparties dans 38 pays fait le point sur l’impact de la transformation digitale dans le mét...