Favoriser l’engagement des collaborateurs

Favoriser l’engagement des collaborateurs

 

 

 

Les études le démontrent, le bien-être des collaborateurs influe grandement sur les performances d’une entreprise. Aujourd’hui, cette quête du « bien-être au travail » fait partie intégrante des principales préoccupations des entreprises.

Voici quelques pistes de réflexion qui vous permettront certainement d’accroître l’engagement de vos collaborateurs.

 

Mesurer l’intérêt pour le poste

Souvent, le travail bien fait ne suffit pas. Pour être investi pleinement dans ses fonctions, le salarié doit manifester un intérêt certain pour son poste, il doit être « passionné ». L’absence d’entrain et d’enthousiasme mène souvent à un désengagement total, à une dynamique de contre-productivité désavantageuse pour les entreprises. Dès la phase de recrutement, l’entreprise doit s’assurer que le poste converge avec les aspirations du salarié. Pour ce faire, elle peut recourir à divers procédés d’évaluation.

 

Développer la culture feedback

Véritable enjeu pour les entreprises, le « feedback » permet au collaborateur de « grandir », de s’améliorer dans ses fonctions en l’inscrivant dans une dynamique volontaire, et engagée. Signe de reconnaissance, il témoigne aussi de l’intérêt que porte l’entreprise à ses collaborateurs. Pour le salarié, ce levier constitue un élément moteur, qui le conduira à se perfectionner davantage. Il est important de faire preuve de bienveillance mais aussi de valoriser le succès quand il est au rendez-vous.

 

Permettre le développement personnel

La quête du développement personnel est propre à l’être humain. L’entreprise qui souhaite doper l’engagement d'un salarié doit lui offrir la possibilité de s’accomplir et de s’épanouir dans ses fonctions. Valoriser l’évolution professionnelle, c'est pousser à l’accomplissement personnel. Le levier financier est certes un élément qui peut conduire le salarié à s’investir d’avantage, mais pas seulement. Une simple formation, une possibilité d’évolution de poste peuvent également permettre au collaborateur de se fixer des objectifs et de s’investir davantage dans ses missions.

 

Encourager l’échange entre collaborateurs

L’interaction, et la bonne entente entre collaborateurs constituent des éléments essentiels de la qualité de vie professionnelle. En favorisant le contact humain, l’entreprise tend à renforcer le sentiment d’appartenance, mais aussi la cohésion d’équipe. Il va de la responsabilité du manager de prêter attention aux tensions qui peuvent subsister au sein d’une équipe afin de les désamorcer et permettre aux salariés d’avancer main dans la main pour de meilleurs résultats. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Notez cet article:

Sur le même sujet:

 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
mardi 13 novembre 2018
Si vous souhaitez vous inscrire, veuillez saisir un nom d'utilisateur, mot de passe et nom.

Les + consultés

Tendance durable : des évènements pour recruter !Pour de nombreuses entreprises, l’évènementiel est un nouveau canal de recrutement qui offrent une multitude d’avantages. ...
  Depuis quelques années, le burn-out et le bore-out marquent le paysage du monde du travail et illustrent un certain mal-être professionnel. Le dernier né de la famille des maux liés au travail ...
KPMG s’est associé à la FPF (association professionnelle Financement Participatif France) pour réaliser l’édition 2017 du baromètre de la finance participative en France. ...
 Demander une augmentation nécessite un peu de préparation, voici quelques conseils pour se lancer !
M’as-tu vu ? Le personal branding est une manière de se mettre en scène, de se promouvoir et de se faire (re)connaître. Cette (e-)réputation personnelle se construit ...

S'abonner à notre newsletter