La digitalisation dans les métiers de la finance: intérêts et opportunités

La digitalisation dans les métiers de la finance: intérêts et opportunités

Actuellement, de nombreuses entreprises élaborent des stratégies de transformation digitale. Les directions financières s'interrogent sur l'impact des nouvelles technologies et leurs enjeux dans une démarche d'évolution du secteur. Le rôle du Directeur Administratif et Financier joue un rôle majeur puisqu'en qualité de business partner de l'entreprise, il se doit de comprendre les transformations, les investissements que celles-ci nécessitent ainsi que les technologies à exploiter. 

Près des trois quarts des directeurs financiers interrogés dans le cadre d'une étude Oracle/Accenture sont convaincus que les nouvelles technologies telles que le cloud ou les réseaux sociaux vont modifier la manière dont la finance est gérée et structurée. La nécessité de réinventer des processus financiers se traduit par leur dématérialisation, axe prioritaire de la digitalisation des entreprises. Les DAF l'ont d'ailleurs bien compris puisqu'ils mettent tout en œuvre pour automatiser les processus, regrouper les systèmes et mettre en place des outils de reporting en temps réel. L'objectif principal est d'atteindre l'excellence opérationnelle. Les apports de la dématérialisation sont nombreux: réduction des coûts administratifs, aide au pilotage et au contrôle financier, réduction des délais de traitements et sécurisation, optimisation de la trésorerie, amélioration du contrôle interne, développement des partenariats collaboratifs avec les fournisseurs, amélioration de la qualité des référentiels fournisseurs et accélération des clôtures comptables.

Les outils collaboratifs sont également prisés par les directions financières. Les portails fournisseurs utilisés notamment au sein des grandes entreprises offrent une visibilité optimale sur le statut d'une facture et ses éventuels litiges. Côté client comme côté fournisseur, le gain de temps est conséquent. Des réseaux sociaux d'entreprise sont aussi mis en place dans le but de favoriser les échanges entre les différentes communautés d'une même fonction comme la trésorerie, la credit management et le contrôle de gestion. Le partage de documents au sein de la fonction financière est quant à lui sécurisé.

En ce qui concerne les démarches d'analyse et leur approfondissement, les solutions proposées par les différentes fonctions de la business intelligence sont intéressantes. La datavisualisation permet par exemple de mettre en valeur la donnée, de la travailler et de la partager avec l'ensemble des collaborateurs concernés. Les équipes financières peuvent alors davantage se positionner dans un rôle d'interaction avec le contrôleur de gestion. Associé à ces fonctions, le cloud a la capacité de proposer de nouvelles analyses. La récupération des informations internes et externes, la priorisation des relances clients et la maîtrise du risque sont facilitées, ce qui contribue à l'optimisation de la gestion du risque client.

Les outils numériques les plus modernes sont de véritables vecteurs de changement au sein de la DAF. Ils sont envisagés comme une opportunité concrète d'améliorer les interactions avec les directions opérationnelles et les partenaires extérieurs et, par conséquent, d'améliorer aussi le pilotage des performances.

Quelle est la place du digital dans votre entreprise?

 

Crédit photo: www.fotolia.com

Notez cet article:

Sur le même sujet:

 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
mercredi 24 juillet 2019
Si vous souhaitez vous inscrire, veuillez saisir un nom d'utilisateur, mot de passe et nom.

S'abonner à notre newsletter