Le serious game, un outil innovant intégré à la GRH.

Le serious game, un outil innovant intégré à la GRH.

Le serious game, différent du e-learning et de l'advergame constitue aujourd'hui un outil indispensable dans la gestion des ressources humaines et répond à plusieurs enjeux stratégiques. Focus sur un phénomène en plein essor.

 

Combinaison d'un support technique élaboré, d'objectifs utilitaires et d'une dimension ludique, le serious game s'inscrit dans une démarche de GRH en phase avec les nouvelles technologies. Les plus grandes entreprises ont désormais recours à cet outil pour attirer, intégrer, former et fidéliser les talents issus de la génération Y. Les serious game représentent un coût important pour les organisations mais offrent un retour sur investissement significatif et la multiplication des projets de serious game témoigne de leur efficacité. Faisant intervenir les départements RH, mais aussi des éditeurs de jeux vidéos et des relais d'information tels que la presse, le jeu sérieux est une application ludique, pédagogique et immersive. Son utilisation réunit des secteurs très variés : santé, défense, banques, distribution, télécommunication...

Plusieurs objectifs sont donc rattachés à la mise en œuvre de cette nouvelle forme de GRH. Il s'agit d'abord d'apporter un flux de ressources humaines disponibles : le serious game intervient pour la sélection, le recrutement et l'orientation des candidats pour faciliter l'intégration de ceux-ci. Ensuite, le serious game peut être mis au service de la formation des employés pour développer des compétences de diverses natures, pour motiver et impliquer les acteurs de l'organisation et pour améliorer la gestion de la carrière. Enfin, l'axe communicationnel est prégnant, le jeu sérieux participe au partage de la culture d'entreprise en développant également sa notoriété, notamment grâce au marketing viral. La diffusion du serious game est donc interne et externe à l'organisation et s'avère essentiel dans la modernisation de la fonction RH. La France est par ailleurs très bien positionnée sur le marché mondial de ce type de jeux.

Pour en savoir plus :

Se référer aux récentes publications de Oihab ALLAL-CHERIF, Mohamed MAKHLOUF & Armand BAJARD. De nombreux ouvrages et des revues spécialisées en gestion détaillent l'intégration des serious game dans la GRH, la documentation sur le web est également importante.

http://serious.gameclassification.com/

Notez cet article:

Sur le même sujet:

 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
mercredi 19 septembre 2018
Si vous souhaitez vous inscrire, veuillez saisir un nom d'utilisateur, mot de passe et nom.

Les + consultés

  Depuis quelques années, le burn-out et le bore-out marquent le paysage du monde du travail et illustrent un certain mal-être professionnel. Le dernier né de la famille des maux liés au travail ...
KPMG s’est associé à la FPF (association professionnelle Financement Participatif France) pour réaliser l’édition 2017 du baromètre de la finance participative en France. ...
 Demander une augmentation nécessite un peu de préparation, voici quelques conseils pour se lancer !
Tendance durable : des évènements pour recruter !Pour de nombreuses entreprises, l’évènementiel est un nouveau canal de recrutement qui offrent une multitude d’avantages. ...
M’as-tu vu ? Le personal branding est une manière de se mettre en scène, de se promouvoir et de se faire (re)connaître. Cette (e-)réputation personnelle se construit ...

S'abonner à notre newsletter