L'automatisation et la robotisation sont-elles forcément synonymes de destruction d'emplois ?

L'automatisation et la robotisation sont-elles forcément synonymes de destruction d'emplois ?

Les innovations numériques peuvent être source d'inquiétude lorsqu'il s'agit de l'emploi. Sont-elles synonymes de destruction ou d'opportunité? Dans un rapport publié en début de semaine, France Stratégie nous détaille la situation qui n'est pas si alarmante.

 

Il faut, dans un premier temps, prendre en compte le fait que tout progrès technologique entraîne une part de destruction, de création et de transformation des tâches et des emplois. Mais le rapport se veut plutôt rassurant puisqu'il indique que 15% "seulement" des emplois salariés peuvent être automatisés. Autre donnée majeure: le nombre d'emplois non-automatisables a augmenté de plus de 30% en 15 ans. Cette hausse s'explique par les tâches qui nécessitent de plus en plus une interaction sociale, de l'adaptabilité et de la capacité à résoudre des problèmes.

Cependant, une chose est certaine, l'automatisation concerne toutes les branches et va transformer les façons de travailler. La solidarité et la coopération seront plus que jamais indispensables. L'organisation du travail, l'acceptabilité sociale et la rentabilité anticipée seront quant à elles des facteurs majeures lors de ces mutations.

Dans certains secteurs comme la R&D, la conception et la production d'automates, l'automatisation et la robotisation entraînent la création directe d'emplois et représentent ainsi une opportunité.

Enfin, la conclusion de ce rapport insiste sur la complémentarité entre l'Homme et la machine.

 Et vous, pensez-vous que vous serez un jour remplacé par une machine?

 

Crédit photo: www.fotolia.com

Notez cet article:

Sur le même sujet:

 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
jeudi 29 juin 2017
Si vous souhaitez vous inscrire, veuillez saisir un nom d'utilisateur, mot de passe et nom.

Les + consultés

  Depuis quelques années, le burn-out et le bore-out marquent le paysage du monde du travail et illustrent un certain mal-être professionnel. Le dernier né de la famille des maux liés au travail ...
KPMG s’est associé à la FPF (association professionnelle Financement Participatif France) pour réaliser l’édition 2017 du baromètre de la finance participative en France. ...
Tendance durable : des évènements pour recruter !Pour de nombreuses entreprises, l’évènementiel est un nouveau canal de recrutement qui offrent une multitude d’avantages. ...
 Demander une augmentation nécessite un peu de préparation, voici quelques conseils pour se lancer !
Depuis le 1er janvier 2017, la Finlande teste l'allocation universelle et devient le premier pays européen à lancer cette initiative.

S'abonner à notre newsletter