Comment créer un tableau de bord de gestion efficace ?

Comment créer un tableau de bord de gestion efficace ?

Le tableau de bord est un outil très important permettant de présenter et de synthétiser les activités et résultats de l'entreprise. Il s'agit d'un outil qui va aider à la prise de décisions et de mesures rapides en fonction d'indicateurs et d'objectifs fixés lors de sa construction. Il permet d'accroître la réactivité du chef d'entreprise et des collaborateurs en cas d'écart entre les prévisions et ce qui s'est réellement passé. Son efficacité dépend en grande partie de sa mise en place.

La première étape de la construction du tableau de bord est de fixer les objectifs et donc les indicateurs qui déterminent la route à suivre. Le business plan est un document indispensable auquel il faut se référer pour savoir où on veut aller. Dans l'idéal, 7 indicateurs sont suffisants pour se rendre compte de la situation de la société. C'est pour cette raison qu'il faut faire le tri et aller à l'essentiel. Il existe 4 types d'indicateurs à surveiller :

  • les indicateurs de performance en fonction des objectifs

  • les indicateurs de pilotage dans le but d'atteindre les objectifs

  • les indicateurs d'éclairage des données externes influentes

  • les indicateurs d'impact des actions de l'entreprise

La compréhension du tableau de bord doit être immédiate. Les informations importantes doivent ressortir dès la première lecture. Il faut donc se focaliser sur les indicateurs rapides à élaborer et qui permettent de suivre les axes stratégiques.

Plutôt que de sélectionner des objectifs individuels, fédérez vos équipes derrière des indicateurs collectifs pour que la performance soit elle-même collective. Choisissez des indicateurs qui soient proches du métier des équipes. Plus ils seront parlants, plus ils seront susceptibles d'être améliorés.

Il est important de mettre le tableau de bord à la disposition des bonnes personnes et de déterminer son « circuit » en responsabilisant les collaborateurs : qui le renseigne, qui le contrôle, qui le valide.

Votre tableau de bord doit également être vivant. Il faut pouvoir apporter des modifications, il ne doit pas être figé. La fiabilité des sources et la fraîcheur des données doivent être contrôlées et corrigées si nécessaires. L'actualisation doit notamment être facilitée par sa présentation et sa lisibilité (couleurs, polices, images).

Ainsi, les ingrédients à retenir lors de la création d'un tableau de bord sont : la définition d'indicateurs simples, rapides, collectifs et une mise en scène esthétique au service de la réactualisation du tableau.

 

 

Crédit photo: www.fotolia.com

Notez cet article:

Sur le même sujet:

 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
samedi 21 octobre 2017
Si vous souhaitez vous inscrire, veuillez saisir un nom d'utilisateur, mot de passe et nom.

Les + consultés

  Depuis quelques années, le burn-out et le bore-out marquent le paysage du monde du travail et illustrent un certain mal-être professionnel. Le dernier né de la famille des maux liés au travail ...
KPMG s’est associé à la FPF (association professionnelle Financement Participatif France) pour réaliser l’édition 2017 du baromètre de la finance participative en France. ...
 Demander une augmentation nécessite un peu de préparation, voici quelques conseils pour se lancer !
Tendance durable : des évènements pour recruter !Pour de nombreuses entreprises, l’évènementiel est un nouveau canal de recrutement qui offrent une multitude d’avantages. ...
Depuis le 1er janvier 2017, la Finlande teste l'allocation universelle et devient le premier pays européen à lancer cette initiative.

S'abonner à notre newsletter