La cohabitation intergénérationnelle au travail

La cohabitation intergénérationnelle au travail

Avec l'arrivée de la génération Y et les seniors déjà en poste, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à devoir faire face à la cohabitation intergénérationnelle. Celle-ci peut parfois se révéler conflictuelle suite à une forme d'incompréhension entre les jeunes et les moins jeunes. C'est pour cette raison qu'un management adapté doit être mis en place.

 

Les seniors de plus de 55 ans sont majoritairement issus de la génération des baby-boomers. Ce sont eux qui sont le plus représentés sur le marché du travail à l'heure actuelle. Ils ont souvent fait leur carrière dans une seule entreprise à laquelle ils s'identifient et sont attachés.

 

La génération Y correspond à celle née entre les années 1980 et 1990. Elle appartient à un monde connecté aux nouvelles technologies et aux outils virtuels. Cette utilisation constante est mal perçue par les seniors qui la considèrent comme un facteur de dissipation au travail.

Les Y n'ont pas peur de changer d'entreprise ou de secteur. Ils aiment la nouveauté et ne craignent pas la mobilité, contrairement à leurs aînés.

C'est ainsi que deux visions du travail relativement différentes se rencontrent.

 

Cependant, le partage et la transmission entre ces deux générations présentent des avantages et peuvent améliorer les performances de la société. Entre les seniors et les jeunes il existe des attentes communes qu'il faut rassembler tout en optimisant les forces de chacun.

Il faut encourager la communication, la collaboration et le travail en équipe apprécié des deux côtés. La génération Y, connectée en permanence, est porteuse de nouveautés qu'elle n'hésite pas à partager, ce que les seniors apprécient. Ces derniers doivent accepter qu'ils ne sont plus l'unique source de transmission du savoir. Les jeunes quant à eux doivent respecter et apprendre de l'expérience apportée par les baby-boomers. Une complémentarité est donc possible. Des sessions de mentoring peuvent être organisées avec des mentors variés pour des situations variées.

C'est ce que prévoit le contrat de génération en place depuis 2013. Ce contrat vise à améliorer la cohabitation générationnelle avec la création de binômes jeune-senior, l'embauche des jeunes, le maintien des seniors et la transmission des savoirs et des compétences.

Notez cet article:

Sur le même sujet:

 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
vendredi 18 août 2017
Si vous souhaitez vous inscrire, veuillez saisir un nom d'utilisateur, mot de passe et nom.

Les + consultés

  Depuis quelques années, le burn-out et le bore-out marquent le paysage du monde du travail et illustrent un certain mal-être professionnel. Le dernier né de la famille des maux liés au travail ...
KPMG s’est associé à la FPF (association professionnelle Financement Participatif France) pour réaliser l’édition 2017 du baromètre de la finance participative en France. ...
Tendance durable : des évènements pour recruter !Pour de nombreuses entreprises, l’évènementiel est un nouveau canal de recrutement qui offrent une multitude d’avantages. ...
 Demander une augmentation nécessite un peu de préparation, voici quelques conseils pour se lancer !
Depuis le 1er janvier 2017, la Finlande teste l'allocation universelle et devient le premier pays européen à lancer cette initiative.

S'abonner à notre newsletter